19-12-07

Une coque vide?

Lundi après-midi je recois un message "Cherche meublé" et je me dis que c’est la crise, il panique, je me dis que tout va mal et j’ai peur qu’il soit dans la rue, au café. Je ne sais pas ce qui c’est passé. Le soir je lui dit que je ne sais quoi dire car je ne peux pas lui dire qu’on va vivre ensemble - c’est bien trop prématurée- mais j’ai envie à qu’il sache que je suis là aussi comme amie. Suis là si tu as besoin de moi. Plutôt fée que princesse donc est le message que je reçois comme réponse. Je me sens un peu ridicule, le nuit quand il m’annonce que tout est calme et serain, je suis un peu écoeurée. Je ne sais vraiment plus quoi dire. Alors je préfère me taire. J’aurais aimé qu’il me dise que je lui manque. La journée je suis un peu perturbée puis je trouve dans ma boite un mot en rentrant "pense à toi". Donc il passe ici la journée mais ne peut pas venir le soir. C’est quoi ce cirque? A quoi il joue? Quel est le nouveau deal? Il croit qu’il va tout solutionner comme cela? Alors je me tais pour ne pas troubler l’harmonie familiale. Surtout pour ses enfants. Pour Esclarmonde. Je voudrais qu’elle n’en veuille pas à son père. Je veux qu’il s’occupe d’elle. Hier soir je reçois encore un message Katje, ne t’inquiète pas. C’est drôle la communication. Quand on est désolé, cela veut dire "je m’inquiète". Ce matin, il me demande combien de croissants je veux. Donc il sera là demain matin. Que c’est qu’il veut? Qu’il va faire de moi sa maîtresse du vendredi? On va devoir parler. Ce n’est pas évident. Il y a tant de choses qui me plaisent dans cette relation mais tant qui me déplaisent. Je mérite mieux que cela. Je lui ai déjà dit plusieurs fois. De plus en plus, je sens que c’est moi qui vais le quitter. Mais il me donne tellement de rêves. Il me donne tellement d’espoir. Que cela peut m’amuser à nouveau. J’avais tellement besoin d’une histoire d’amour, d’un homme qui me redonne confiance en moi, en mon pouvoir de séduction. Cette histoire, ce n’est pas rien. J’en ai besoin mais à la fois cela ne suffit pas. J’ai besoin de réfléchir et d’éclaircir ce que je veux. Cette histoire me fait beaucoup réfléchir à ma façon de voir le couple, à cette manière aussi que j’ai de me recroqueviller dans ma coquille pour préserver mon indépendence. Je voudrais pouvoir vivre mon indépendance dans une relation à deux. Et c’est cela que je n’ai pas réussi à faire. J’ai toujours fait ce clivage entre l’ami et l’amant. Et là j’ai un homme qui me plait comme ami, et comme amant? Comme amant oui. Comme ami aussi mais je découvre quelqu’un de si fragile. Parfois j’ai l’impression qu’il est une coque vide, qu’il n’a pas de désirs, qu’il ne sait pas prendre une décision. Comment-il a fait pour se faire dominer à ce point? Tous les hommes sont-ils pareils? Est ce mon idée de l’homme qui est surévaluée?

16:37 Gepost door Guillaume de Monts in Algemeen | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

De commentaren zijn gesloten.