28-11-07

Rimer les différences

Vendredi Robinson Crusoë est rentré de vacances, tout excité après nos messages intergalactiques. Moi qui ne le trouve pas assez romantique? C'était sexe. En faisant l’amour, j'étais contente de sentir son désir. Il était tout fier de ne pas s’être branlé pendant cinq jours! Cela aussi c’est très romantique! Il m’a proposé de passer le lendemain.
Samedi il est venu en moto, c’est drôle, c’est toujours différent quand il entre revêtu de son costume de motard. Il avait un tee shirt noir avec des inscriptions du philosophe Schopenhauer:
O Wollust, o Hölle, o Sinne, o Liebe, nicht zu befried’gen und nicht zu besiegen! Je n’ai pas creusé. Il était plus sérieux, plus anxieux, déjà dans le stress du retour de Mabel. Il me dit qu’il n’a pas envie de la voir, qu’il s’est bien débrouillé tout seul. On refait l’amour. J’avais une impression bizarre, je sentais le côté éphémère de la relation. Pourtant l’épisode des SMS est un nouveau pas, une nouvelle complicité. Il a aimé mes messages, moi j’ai aimé les siens. Je me rends compte qu’on rime beaucoup l’un avec l’autre et cela me fait peur. Cela clique toujours. Il y a peu de nuages et ceux-ci sont vite balayés, on parle. C’est drôle car j’ai l’impression que l’un sent les limites de l’autre.

Je me suis posée des questions quand il me raconte ses vacances. Pour moi, c’est si basique ce qu'il a fait. Moi il me faut autre chose, de la culture, des ruines, des musées, des lieux à visiter, du sport, un bel endroit. Lui, il lui suffit de regarder les gros culs des femmes en strings et il est heureux. Alors qu’avons nous à partager? Toutes mes questions étaient là! Laisse-le à son épouse, petite Catherine, car toi c’est autre chose que tu cherches, non?

Mais voilà, humainement, sexuellement, c’est un être “exquis”, on va dire. Je pense que c’est quelqu’un qui sait se faire aimer des femmes. Il est dépendant, il est comme un enfant et les femmes adorent materner.

09:30 Gepost door Guillaume de Monts in Algemeen | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

De commentaren zijn gesloten.