26-11-07

Camping Indigo

C’est drôle, aujourd’hui, je suis pleine de doutes. Ce matin, il y avait une carte dans ma boîte aux lettres. –Camping Indigo. Je ne connaissais pas l’écriture. J’ai cru que c’était de Guillaume. Mais c’était une mignonne carte de Jean-Paul et Pierre avec Vive la vie. J’étais un peu déçue mais toute contente aussi. Oui bien sûr, je ne sais pas ce qui va arriver. Je ressentirais un grand vide s’il ne devrait plus venir. Et je me dis, et si tout était fini? Qu’ il se réalisait tout d’un coup qu’il faisait trop de mal à ses proches, qu’au fond, je ne suis pas si importante que cela, que c’était une passage, qu’il regrettait même. Je me dis que peut être il est allé rejoindre Mabel, lui faire une surprise. Peut être il reviendra tout froid, tout distant en me disant qu’il ne peut plus continuer. Ou pire, la lettre. Mais cette fois, je vois que je rirais bien, La Magic Catherine, comme il dirait, avant le Maroc, tout au début. Avant de partir il disait cela peut durer deux mois, deux ans ou 22 ans, on n’en sait rien…

Peut-être ce sera moi, qui vais me demander mais qu’est ce que je fais avec lui?





08:58 Gepost door Guillaume de Monts in Algemeen | Permalink | Commentaren (1) |  Facebook |

Commentaren

weer eens mijn best gedaan om de franse taal te ontcijferen, en ik denk (altijd laat natuurlijk - zo ben ik) dat de minnares van guillaume een waalse is.
En als ik het zo lees hier, is minnares zijn toch ten lange laatste niet zo leuk, je weet nooit waar je aan toe bent; ik hoop het best voor jou Catherine

Gepost door: emily | 26-11-07

De commentaren zijn gesloten.